Une étude de cas pour attirer de nouveaux clients

Byadmin

Une étude de cas pour attirer de nouveaux clients

Si vous avez un site internet ou un blogue et désirez développer vos affaires (qui ne le souhaite pas?) sachez qu’il existe une manière simple et économique d’y parvenir. Et qui mieux est, vous avez probablement déjà en main tout ce qu’il vous faut. C’est donc, comme on peut dire, très accessible.

Une étude de cas consiste simplement à résumer une transaction réussie, entre vous et l’un de vos clients. La transaction aura peut-être été ardue, mais elle aura obligatoirement dû être concluante. Une bonne étude de cas se développe en 2 ou 3 pages ou environ 500 à 700 mots. Elle pourra être plus longue si vous disposez de beaucoup de contenu et de statistiques ou s’il s’agit d’un projet compliqué, mais vous devez faire attention à ne pas fournir trop d’information en particulier à vos compétiteurs.  L’information confidentielle ou exclusive doit le demeurer.

Une étude de cas comporte plusieurs éléments principaux :

  • Un produit ou service fourni par vous ou votre compagnie
  • Un client ayant demandé votre assistance ou votre produit
  • Un ou plusieurs obstacles que vous avez dû surmonter pour votre client
  • Une transaction de produit ou de services réussie de même qu’une conclusion

Voyons donc le tout sous cette approche :

Un produit ou un service

Vous pouvez proposer tout type de produit ou de service. Ça aidera cependant que le produit ne soit pas un produit commercial standard et que l’interaction avec le client ne soit pas une simple transaction. Ce n’est toutefois pas contre indiquer, cependant il sera plus facile de faire une étude de cas, si ce que vous avez vendu s’est conclu après une interaction qui se sera développée sur un certain temps.

Un client

Le client a besoin de vos produits ou de vos services, il pourra avoir déjà fait affaire avec vous ou pas. Les deux cas sont bons puisque tous les deux vous donneront l’occasion de vous présenter de manière transparente. Le client vous aura contacté pour de l’information ou vous aura trouvé suite à des recherches effectuées sur internet ou en ayant obtenu vos coordonnées par des amis ou collègues. Cette information sera la base de votre étude de cas, comment vous ont-ils trouvé et quels étaient leurs besoins. Le client pourra être nommé dans l’étude de cas, s’il vous en a donné la permission, ce qui ajoutera de la crédibilité au cas. S’il ne veut pas être identifier un pseudonyme pourra être utilisé ou aucun nom. Dans le cas d’une clientèle plus développée ils seront sans doute plus enclins à se faire connaître puisque faire parler de soi est toujours bon, n’est pas?

Les obstacles surmontés

Les obstacles constituent la meilleure partie de l’étude. Après que le client vous ait contacté il vous demandera une cotation ou si vous avez un certain produit. Il s’agit maintenant de vous faire valoir et de démontrer comment votre compagnie ou le produit ont su surpasser les attentes du client et comment il a permis de vaincre un obstacle ou un problème. Des détails seront nécessaires, mais le tout peut aussi être vague, c’est à votre guise. Vous voulez que les clients viennent vous voir pour votre expertise, alors n’en dévoiler en pas trop.

Une démarche concluante

Idéalement votre étude de cas aurait dû se conclure par une réussite, cependant il se pourra que satisfaire le client ait été difficile. Vous le savez certain sont difficile à satisfaire, ils savent exactement ce qu’ils veulent. Il faudra insister sur le lien que vous avez bâti avec ce client et sur votre collaboration mutuelle afin d’en arriver avec une vente réussie … La madame était contente.

Les avantages associés à l’étude de cas

Le premier avantage est l’impression que les clients existants et nouveaux ont de vous. En insistant sur votre expertise, la collaboration et le travail d’équipe, vous permettez à vos clients de mieux vous connaître. Deuxio, une étude de cas est pertinente. Enfin si elle est bien faite, elle sera objective et fera part des pour et des contres, des succès et des échecs. Elle ne doit pas être difficile à vendre et n’a pas à être un pur document de marketing. Les gens aiment tirer d’eux même leur propre conclusion. Une bonne étude de cas doit le permettre.

Comment pouvons-nous vous aider ?

Avez-vous de l’intérêt à développer une étude de cas, mais manquer de temps ou de ressources pour en écrire une ? Peut-être pouvons-nous vous aider. Les études de cas devront faire partie de votre stratégie de contenu global.

Parlez-nous de vos clients, de vos défis et de vos succès afin d’établir si nous pouvons vous aider à produire une excellente étude de cas qui vous sera de plus utile et qui contribuera au succès de votre entreprise.

About the author

admin administrator

Leave a Reply